La cérémonie de l’armistice a était avancée au soir du 10 novembre.

La météo était digne d’un vrai automne : fraiche et humide. Ces conditions climatiques de quelques minutes ne pouvaient pas, par contre,  nous faire  oublier  celles subies  par les soldats de la Grande Guerre durant des jours, des semaines,…

Une petite accalmie a tout de même permis de célébrer ce moment de mémoire avec une foule venue nombreuse,  complétée par une forte délégation d’enfants du groupe scolaire  de FOLKLING GAUBIVING.

C’est sous un éclairage d’ambiance   que débutait la partie protocolaire avec le mot d’accueil du Maire et du Président de la section des anciens combattants représentée, en l’absence de Jean BAARS, par Henri KUSTER. A noter que notre conseillère départementale, Elisabeth HAAG, nous a honorés de sa présence.

Après la lecture du message de la Secrétaire d’Etat aux Armées, le dépôt de gerbe et la minute de silence c’est la Marseillaise qui a résonné pour la première fois.

Le plus émouvant arrivait avec l’intervention des enfants de l’école.  Après avoir égrené  le message de l’UNAC ils ont repris, cette fois, d’a capela sous la conduite de la directrice de l’école Estelle PINGOT,   “la Marseillaise” sous sa version complète et   la chanson “Le Soldat” de Florent PAGNY.  L’assemblée présente en a  retenu son souffle.

Malgré la pluie qui s’invitait à nouveau, l’harmonie EVERGREEN concluait sa prestation avec l’hymne européen avant un dernier mot du Président Henri KUSTER.

Cette cérémonie se terminait par un moment convivial partagé à la salle des fêtes. Comme à l’accoutumée, une gerbe a également été déposée au monument aux Morts du cimetière de GAUBIVING.